Percer, Crever, éclater...

La sculpture est un moyen de me confronter aux limites physiques de l’espace et du corps. Cette pratique m’amène à m’interroger sur d’autres limites : celles du musée, celles de l’artiste et celles qui me sont propres.

C’est dans le rapport frontal et brutal que j’entretiens avec les matériaux que mon travail artistique commence. Je ne travaille pas avec un matériau en particulier car je ne veux pas établir de différences entre ceux-ci. Pour cela, les éléments que j’utilise sont divers : clous, aimants, verre, feu etc.…

Casser, brûler, introduire, sont un aperçu des actions qui définissent mes façons de «sculpter». Le comportement du matériau, sa résistance, c’est ce qui définit pour moi sa façon «d’être». En cela la frontière qui me sépare de la matière est très mince et m’amène à considérer esprit et corps, homme et matière sur un même plan. L’objet constitue également un élément important de ma sculpture, car il est un corps compris dans le matériau.

Le musée ou la galerie me permettent de redonner une place à la matière par sa présence dans le lieu. A chaque exposition, une nouvelle relation entre l’espace et la sculpture s’opère. Que ce soit par les clous, les aimants ou le feu, les matériaux sont les personnages principaux de mes installations.

2012

..........................

To drill, to brust, to smash

Sculpture is a way for me to face the physical limits of space and body. This experience brings me to wonder about other limits : that of the museum, of the artist and mine.

My artistic work begins in the direct relationship I maintain with materials. I do not work with a specific material because I do not want to draw any border between them. This is why I use various elements in my sculpture : nails, magnets, glass, fire…

To break, to burn, to include, as an insight into my ways of sculpting. The material's behaviour, its resistance, all its physical properties define for me its « being ». In that sense the border between me and the material is very thin and brings me to consider body and spirit, human being and matter at the same level. The Object also constitutes an important element of my sculpture because it is a body embedded in the material.

Museums and galeries allow me to give a fresh place to the material from its presence in these spaces. For each exhibition, a new relation between the space and the sculpture is created. Be it with nails, magnets or fire, materials are the actors of my installations.

Percer, Crever, éclater...

La sculpture est un moyen de me confronter aux limites physiques de l’espace et du corps. Cette pratique m’amène à m’interroger sur d’autres limites : celles du musée, celles de l’artiste et celles qui me sont propres.

C’est dans le rapport frontal et brutal que j’entretiens avec les matériaux que mon travail artistique commence. Je ne travaille pas avec un matériau en particulier car je ne veux pas établir de différences entre ceux-ci. Pour cela, les éléments que j’utilise sont divers : clous, aimants, verre, feu etc.…

Casser, brûler, introduire, sont un aperçu des actions qui définissent mes façons de «sculpter». Le comportement du matériau, sa résistance, c’est ce qui définit pour moi sa façon «d’être». En cela la frontière qui me sépare de la matière est très mince et m’amène à considérer esprit et corps, homme et matière sur un même plan. L’objet constitue également un élément important de ma sculpture, car il est un corps compris dans le matériau.

Le musée ou la galerie me permettent de redonner une place à la matière par sa présence dans le lieu. A chaque exposition, une nouvelle relation entre l’espace et la sculpture s’opère. Que ce soit par les clous, les aimants ou le feu, les matériaux sont les personnages principaux de mes installations.

2012

..........................

To drill, to brust, to smash

Sculpture is a way for me to face the physical limits of space and body. This experience brings me to wonder about other limits : that of the museum, of the artist and mine.

My artistic work begins in the direct relationship I maintain with materials. I do not work with a specific material because I do not want to draw any border between them. This is why I use various elements in my sculpture : nails, magnets, glass, fire…

To break, to burn, to include, as an insight into my ways of sculpting. The material's behaviour, its resistance, all its physical properties define for me its « being ». In that sense the border between me and the material is very thin and brings me to consider body and spirit, human being and matter at the same level. The Object also constitutes an important element of my sculpture because it is a body embedded in the material.

Museums and galeries allow me to give a fresh place to the material from its presence in these spaces. For each exhibition, a new relation between the space and the sculpture is created. Be it with nails, magnets or fire, materials are the actors of my installations.